Variante Légère du Flan Pâtissier de Christophe Felder

Ce flan met effectivement tous les férus de cette pâtisserie d’accord !

J’y ai apporté une seule modification pour plus de légèreté, à savoir de remplacer la crème liquide par du lait concentré non sucré demi-écrémé !

Et depuis le temps que je cherchais LA recette du vrai flan pâtissier … Vous savez, celui que l’on voit dans les bonnes boulangeries, tellement épais qu’on en salive rien qu’en le regardant !

Et bien là ça y est !!!!

Le résultat est juste exquis ! 

Et encore, j’ai utilisé une pâte à tarte toute prête alors je n’imagine même pas avec une pâte brisée maison :-p

Vraiment, de toutes les recettes que j’ai essayé, voici la meilleure !

Et pour une épaisseur encore plus importante, augmentez les doses par deux 😉

Et là ce sera juste PARFAIT !

C’est par ici que ça se passe les gourmands 😉

Voici le lien où j’ai pris cette merveille :

http://lacuisinedemalou.com/flan-patissier-de-christophe-felder-le-flan-qui-met-tout-le-monde-daccord/ (toujours de belles photos pour attirer l’oeil!)

Pour un moule à manqué de 22 cm :

1 pâte brisée (ou feuilletée)

600 ml de lait demi-écrémé

3 oeufs

100 g de sucre

150 ml de lait concentré non sucré, demi-écrémé

1 cuillère à soupe de vanille liquide

70 g de maïzena

Dans une casserole, verser le lait, la moitié de sucre et la vanille liquide puis porter le tout à ébullition.

 

Dans une saladier, battre les oeufs avec l’autre moitié de sucre jusqu’à blanchiment.

Ajouter la maïzena, mélanger puis le lait concentré non sucré et mélanger de nouveau.

 

Une fois que le lait bout, le verser sur la préparation, mélanger et remettre le tout sur feu doux et fouetter jusqu’à épaississement.

 

Une fois la crème épaissie, laisser refroidir la casserole dans un bain-marie froid.

 

Préchauffer le four à 210°C.

Huiler légèrement le moule à manqué et le foncer avec la pâte brisée piquée à l’aide d’une fourchette (je l’ai pré-cuite légèrement).

 

Verser le flan sur la pâte et lisser le tout de façon homogène avec une maryse.

 

Enfourner pendant 20 minutes à 210°C et 10 minutes à 240°C (veillez à ce que le dessus ne carbonise pas ! Mettre une feuille de papier sulfurisé si cela colore trop vite).

Démouler le flan et laisser refroidir.

Bien entendu, je ne vous apprends rien en vous disant que cette pâtisserie est bien meilleure quand elle est fraîche 😉

Une part ?!

 

Bonne gourmandise !