Recette de Macarons Vanille : une première !

Et oui il fallait bien que je m’y mette aussi, du moins que je RE-teste cette recette incontournable ou devrais-je dire :

REDOUTABLE !

Oui, oui, car ce n’est pas une mince affaire que de réussir cette gourmandise !

Alors quand déjà vous ne maîtrisez pas la poche à douille classique, que vous n’avez pas de thermomètre culinaire et que vous avez un four ancestral, vous partez avec un peu de désavantage !

C’est ce que j’ai pu constater lors de mon tout 1er essai après que l’on m’ait offert un « Kit macaron » !

Autant dire que cela date de plusieurs mois !

Et si depuis je n’ai rien publié, vous l’aurez compris : c’est qu’il n’y avait rien à publier :-p 

Mais c’était sans compter mon cadeau de Noël anticipé : un nouveau FOUR et mon investissement dans un ustensile révolutionnaire :

la poche à douille DECOMAX !

(ça va, l’investissement n’a pas été trop lourd à supporter :-p)

Les 2 réunis enfin dans ma cuisine(tte), le défi des macarons était lancé !

(Bon, ce que je dois vous avouer, c’est qu’après une autre tentative, je ne suis pas parvenue à sortir une autre fournée… Comme quoi, les macarons c’est vraiment un art, que l’on réussi 1 fois sur … 10? ;-))

Mais ne vous découragez pas, c’est en pratiquant que l’on s’améliore, alors à vos fourneaux !

Et donc pour cette recette, j’ai suivi :

– les quantités de ce site : https://www.marmiton.org/recettes/recette_macarons-inratables_72497.aspx (vous pensez bien que pour une recette aussi incertaine, je n’allais pas gaspiller des tonnes d’ingrédients ! Donc pour 1 blanc d’œuf c’était très bien :-p)

– les étapes de ce site : https://cuisine-facile.com/desserts/recette-macarons.php

Pour 10 coques de macarons :

1 blanc d’œuf

74 g de sucre glace

42 g de poudre d’amandes

10 g de sucre en poudre

1/2 cuillère à café de colorant alimentaire en pâte (je n’en ai pas mis)

Pour la ganache à la vanille (une simple crème pâtissière) :

125 ml de lait demi-écrémé

20 g de sucre en poudre

1 jaune d’œuf

15 g de maïzena

1 cuillère à café de vanille liquide

Voici, pour information, d’autres idées de ganaches :

https://www.lesgourmandisesdenemo.com/ganaches-rapides-pour-macarons

https://www.750g.com/macarons-speculos-r29905.htm

https://www.750g.com/macarons-saveur-cafe-r43659.htm

Allez on commence :

Tamiser la poudre d’amande dans un saladier et jeter les petits morceaux restant au fond.

 

Dans le même saladier, tamiser le sucre glace puis mélanger les 2 avec un fouet pour obtenir un mélange bien lisse.

 

Mettre le blanc d’œuf dans le bol d’un batteur et commencer à battre à grande vitesse puis ajouter la cuillère à soupe de sucre à mi-parcours.

 

(ajouter le colorant alimentaire à cette étape et fouetter quelques secondes)

Tamiser une fois encore le mélange sucre glace / poudre d’amande, sur le blanc monté en neige.

 

Incliner le saladier et mélanger délicatement à l’aide d’une maryse en tournant de haut en bas. Il est nécessaire de beaucoup travailler la pâte qui doit être un peu coulante et brillante (non mousseuse).

 

Avec une poche à douille (classique ou pour les nuls comme moi :-p) et une douille de diamètre 8 mm, former des petits tas de mélange de la taille d’une pièce de 2€.

(encore mieux : utiliser le tapis de cuisson spécial macaron :-p)

Sans tapis de cuisson spécial macaron : laisser un intervalle entre chaque tas et taper un peu la plaque à plat sur le plan de travail (pour supprimer la petite pointe lors du dressage à la poche).

Laisser à température ambiante pendant 30 minutes à 1 heure : étape indispensable qui permet de faire « croûter » les macarons. Pour savoir si c’est bon : toucher à peine le dessus avec un doigt, si la pâte ne colle pas c’est parfait !

 

Pendant ce temps, préparer votre garniture.

Pour la crème pâtissière : (logiquement on réalise la ganache avant les coques pour lui laisser le temps de refroidir!)

Dans un bol, mélanger le jaune et le sucre puis fouetter.

 

Ajouter la farine, mélanger puis ajouter un peu de lait et mélanger de nouveau.

 

En parallèle, faire bouillir le lait avec la vanille liquide.

 

Lors de la première ébullition, baisser le feu et verser le lait chaud dans le bol : fouetter et remettre sur le feu tout en continuant de remuer jusqu’à épaississement (ça va vite!).

 

Réserver au frais en filmant au contact.

A la fin du « croûtage », préchauffer le four à 150°C puis enfourner à mi-hauteur pendant 12 minutes.

 

Laisser complètement refroidir avant de décoller les macarons.

 

Les disposer en les appairant : mettre par paire, un haut et un bas de taille similaire.

Disposer ensuite une bonne cuillère à café de garniture sur les bas et poser le chapeau sur chacun.

Appuyer légèrement pour faire ressortir très légèrement la garniture.

 

Et voilà, il ne reste plus qu’à les réserver au réfrigérateur pendant une bonne nuit !

Et oui, patience patience, ils n’en seront que  meilleurs à la dégustation 😉