Dessert de fête : Bûche aux pommes et aux spéculoos

Alors là je vous autorise à le dire : je suis complètement à la ramasse avec ma recette de bûche 1 mois après les fêtes de fin d’année ! :-p

Mais le temps passe si viiiiiiiiite !!

Bon ok, pas d’excuses. Et en plus de ça pour couronner le tout, je vous affiche des photos qui ne font pas trop rêver :-p

A ma décharge (ou pas), je n’étais pas chez moi (oui comme pour le Nougat glacé. On reconnaît d’ailleurs certainement sur les photos le plan de travail :-p) 

Arrrffff, et encore là je limite les dégâts avec la photo la plus potable 🙂

Et oui car l’andouille que je suis n’avait pas pensé avant de venir chez Papa / Maman, que la bûche serait, comment dire …. un peu « nue visuellement » :-p

Alala, vous auriez vu la tête que je faisais en prenant mes photos (complètement dépitée :-p)

MAIS ! Si je vous publie la recette c’est qu’elle vaut quand même le détour !

Disons que votre défi sera de la « customiser » selon votre imagination du jour 😉

Ne vous laissez pas impressionner par la quantité d’ingrédients, elle n’est pas si difficile que ça à réaliser.

Dans tous les cas, un conseil : commencez à la réaliser la veille pour le lendemain (comme la majorité des desserts d’occasion)

Avant de débuter cette aventure, un petit tour sur le site où j’ai trouvé la recette :

https://www.cuisineactuelle.fr/recettes/buche-legere-pomme-speculoos-230031

(elle est quand même plus sympa sa photo :-))

Pour un moule (en forme de pyramide) de 30 cm :

  • Pour la dacquoise au noix
    • 2 blancs d’oeufs
    • 20 g de sucre complet
    • 60 g de noix en poudre (ou de noix réduits en poudre :-p)
    • 20 g de sucre glace
    • 7 g de maïzena
  • Pour l’appareil aux pommes
    • 4 grosses pommes
    • 15 g de beurre
    • 30 g de cassonade
    • 2 g d’agar-agar
    • 1/2 cuillère à café de cannelle
    • 120 g de crème liquide à 4% MG
    • 200 g de crème liquide à 30% MG (à mettre la veille de la préparation au frigo et au congélateur 10 minutes avec le bol et le fouet avant de débuter la chantilly)
  • Pour le biscuit aux spéculoos
    • 12 spéculoos
    • 30 g de beurre
  • Pour le glaçage au chocolat blanc (la moitié des quantités suffirait je pense) :
    • 200 g de chocolat blanc pâtissier
    • 250 g de lait
    • 1/2 cuillère à café d’agar-agar

La veille :

Préparer les pommes : les peler et les évider puis les couper en dés et les faire revenir dans une poêle avec le beurre et la cassonade.

 

Réserver 1/3 de la préparation et passer les 2/3 restants au mixer plongeant pour obtenir une compote lisse.

 

Préparer l’appareil aux pommes : monter la crème en chantilly (vos ustensiles et la crème doivent être très froids!) et réserver au frais.

 

Dans une casserole, mélanger à froid la crème allégée (4 %) et l’agar-agar puis porter à ébullition.

 

Verser la crème sur la compote et remuer puis laisser tiédir.

 

Une fois la préparation tiède, ajouter 40 g de chantilly. Fouetter puis ajouter le reste délicatement avec une maryse.

 

Disposer un film étirable dans votre moule à bûche (en laissant dépasser les bords).

 

(on ne voit pas très bien mais le film est bien au contact du moule partout. Il faut l’enfoncer dans le moule. Cela nous servira pour le démoulage)

Verser alors la préparation dans le moule.

 

Lisser et répartir les pommes en dés (réservés plus tôt) puis mettre au congélateur (je l’ai laissé toute la nuit : de 18h à 12h. Mais vous pouvez la mettre à décongeler dans le réfrigérateur 2 bonnes heures avant pour être sûr que la bûche ne soit pas encore congelée le soir :-p. Du coup, à 10h sortez-là et passez aux étapes suivantes de la recette)

 

Le lendemain :

Préparer la dacquoise : préchauffer le four à 180°C puis monter les blancs en neige bien fermes avec le sucre complet.

 

Dans un récipient, mélanger toutes les poudres (noix : à mixer si vous n’avez pas acheté déjà en poudre / sucre glace et maïzena).

 

A l’aide d’une maryse, intégrer ce mélange aux blancs en neige, en 3 fois et délicatement (SVP :-p).

 

Puis avec une poche à douille (mon ennemi n°1 en pâtisserie :-p), étaler la préparation en forme de rectangle (des dimensions du moule à bûche) sur la plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier cuisson.

 

Enfourner pendant 10 minutes.

 

Pendant ce temps, préparer le biscuit spéculoos : mixer les biscuits puis ajouter le beurre fondu.

 

(pour ceux qui se demanderaient : il s’agit de margarine et non de beurre d’où cet aspect. Moi-même je n’étais plus sûre qu’il s’agissait de la bonne photo pour cette étape :-p. Oui je n’avais cas la publier plus tôt je m’en serai souvenue  ! )

Bien mélanger et étaler le mélange sur la bûche en appuyant légèrement (alors oui là il faut la sortir du congélateur :-p).

 

Puis poser la dacquoise sur le dessus une fois qu’elle a un peu tiédit.

 

Et hop, on remet au réfrigérateur pour continuer la décongélation.

Pour ceux qui veulent aller au bout de la recette : préparer le glaçage.

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Mélanger à froid le lait et l’agar-agar puis porter à ébullition.

Verser la crème sur le chocolat fondu et laisser tiédir.

 

Personnellement j’ai effectué l’étape (peu avant le démoulage) mais j’ai laissé le glaçage prendre tout seul (au réfrigérateur)  puis j’en ai étalé sur la bûche à l’aide d’un pinceau (d’où les traînées …).

(au démoulage)                                          (avec le nappage au pinceau)

Au final , il restait pas mal de glaçage que les plus gourmands se sont empressés de finir en accompagnement de la bûche :-p

Je craignais de démouler trop tôt la bûche et de la faire fondre avec un glaçage trop chaud :-p

Autrement, la recette originale voudrait qu’une fois le glaçage tiédit on le verse sur la bûche démoulée 10 bonnes minutes avant (attention aux différences de température qui pourraient la faire fondre !). Puis on remet le tout au réfrigérateur jusqu’au service.

Et voilà !

 

Oui bon pas top la photo mais gustativement parlant : une tuerie 😉

Bonne gourmandise !

PS : vous avez vu la taille de l’article ?! Je suis pardonnée à coup sûr pour le décalage de publication :-p