Bûche Façon Charlotte Poire Caramel

Je ne peux commencer cette nouvelle « page » sans vous souhaiter une excellente année 2015, en espérant qu’elle soit remplie de joie, d’amour et préserve avant tout votre santé et celle de vos proches !

Un remerciement s’impose également à mes lecteurs (nouveaux et assidus) qui par leur simple visite m’incite davantage à partager mes trouvailles 🙂

Je n’aurai pas atteint les 100 000 visites au 31/12/2014 mais merci aux 97 664 (Oui j’en fais sûrement partie, plusieurs fois tout comme d’autres).

J’espère enfin que ces deux réveillons ont été festifs et surtout gourmands :-p 

Pour ma part, vous pensez bien que les desserts étaient à ma charge (pour mon plus grand plaisir bien sûr!)

On commence donc par cette petite bûche poire-caramel qui, initialement devait être une « charlotte poire-caramel » …

Et oui, on n’arrive pas toujours à ses fins mais après 2 heures en cuisine, il était inconcevable de jeter toute ma préparation à cause d’une erreur stupide !

Et oui, impossible de monter une crème liquide allégée en chantilly !!

C’est à ce moment-là que j’ai pensé au Meilleur Pâtissier et que je me suis dis qu’il y avait forcément une alternative :-p

Et voici le résultat !!

Ne soyez donc pas étonnés à la lecture du site sur lequel j’ai pris cette recette 😉 :

https://www.meilleurduchef.com/fr/recette/charlotte-poire-caramel.html

Pour un moule à cake :

  • Biscuit chocolat (il vous en restera forcément mais ça se mange bien tout seul :-p) :

3 jaunes d’oeufs

75 g de farine tamisée

30 g de cacao en poudre non sucré

120 g de blancs d’oeufs

100 g de sucre en poudre

  • Bavarois au caramel :

6 feuilles de gélatine (c’est ce qui m’a permis de faire tenir la préparation et de sauver ma recette !)

300 ml de crème liquide allégée (on peut se le permettre vu qu’on ne la monte plus en chantilly :-p)

3 jaunes d’oeufs

110 g de sucre en poudre (90 + 20)

un peu d’eau

300 ml de lait demi-écrémé

  • Garniture :

– 1 boîte de poire au sirop allégé (on ne s’embête pas là)

50 g de sucre en poudre

une lichette de vanille liquide

  • Brisures de caramel :

150 g de sucre en poudre

30 g de beurre

Il est préférable de suivre le conseil de préparer à l’avance pour chaque étape, les ingrédients (on évite les erreurs!)

Pour le biscuit au chocolat :

Tamiser la farine et le cacao ensemble.

 

Préchauffer le four à 180°C.

A l’aide d’un batteur, monter les blancs d’oeufs en neige ferme.

Ajouter le sucre en poudre et battre de nouveau vivement au batteur jusqu’à obtention d’une consistance bien ferme.

 

Verser les jaunes d’oeufs préalablement battus à la fourchette et mélanger délicatement avec une maryse.

 

Ajouter le mélange farine/cacao et remuer délicatement avec une maryse.

 

Étaler alors la pâte avec une spatule sur votre plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

 

Enfourner pendant 10 minutes à 180°C (le rêve avec mon nouveau four : timing à la perfection ! Pour vérifier la cuisson, toucher du doigt la pâte, si votre empreinte s’efface c’est cuit !)

 

A la fin de la cuisson, retirer la plaque du four et laisser refroidir à température ambiante.

Pour les poires caramélisées :

Égoutter les poires et les tailler en petits cubes.

 

Dans une poêle anti-adhésive, faire fondre le sucre pour faire un caramel puis ajouter les poires et la vanille liquide (1/2 cuillère à café).

Laisser cuire 5 minutes et réserver.

 

Pour le bavarois au caramel :

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Mettre 90 g de sucre en poudre dans une casserole et cuire à feu moyen jusqu’à obtention d’un caramel.

 

Décuire le caramel en versant 4 cl d’eau, bien mélanger au fouet et réserver.

 

Faire bouillir le lait dans une casserole.

 

Blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre restant puis ajouter le lait bouillant et le caramel.

 

Remettre la préparation dans la casserole et cuire très lentement à feu doux (comme pour une crème anglaise) jusqu’à ce que la préparation « nappe » la cuillère en bois (elle reste liquide tout en étant très légèrement épaissie).

 

Égoutter la gélatine et l’ajouter dans la préparation en mélangeant pour bien l’incorporer puis réserver.

 

C’est à partir de cette étape que tout s’est gâté ! Je n’ai donc plus trop de photo à ce stade mais les étapes sont simples :

finalement, verser la crème liquide allégée dans la préparation au caramel légèrement refroidie.

Pour le dressage :

Filmer votre moule à cake avec du film étirable (dans la longueur et largeur, cela servira à fermer la bûche).

 

Verser la moitié de la crème au caramel puis les poires caramélisées et le restant de crème au caramel.

Découper votre biscuit de la taille de votre moule et le déposer en dernier (il constituera le socle de votre bûche au démoulage).

Refermer le film alimentaire puis réserver au réfrigérateur en mettant dessus une assiette et un poids (une bonne nuit car il faut que la gélatine prenne, on peut pour plus de sécurité, mettre le moule 10 minutes au congélateur avant de réserver définitivement au frais).

Pour les brisures de caramel :

Verser le sucre dans une casserole et laisser fondre à feu moyen jusqu’à obtention d’un caramel.

En attendant, préparer une feuille de papier cuisson à poser sur une surface plane (une planche en bois fait très bien l’affaire).

 

Ajouter le beurre lorsque tout le sucre est fondu puis bien remuer.

 

Verser rapidement le caramel obtenu sur la feuille de papier cuisson et bien l’étaler pour le laisser totalement refroidir.

 

Une fois refroidi, plier la feuille de papier cuisson en deux et casser le caramel en brisures à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

 

Pour le dressage final, il suffira de démouler au dernier moment la bûche (ouvrir les films et retourner le moule à cake sur le plat de présentation).

Vous pouvez alors saupoudrer avec vos brisures de caramel et décorer avec quelques biscuits à la cuillère.

Et voilà comment on revisite une charlotte poire-caramel en bûche 😉

(ou comment on sauve sa recette et assure le dessert promis :-p)

Bonne gourmandise !